Salim Lardjane

Espaces conceptuels et sémantique mathématique

Résumé

L'approche symbolique de la modélisation des représentations, la plus répandue, aborde la cognition comme une activité calculatoire, basée sur la manipulation de symboles. L'approche connexioniste, quant à elle, utilise des réseaux de neurones artificiels pour modéliser des associations. Entre les deux, la théorie des Espaces Conceptuels, développée par Peter Gärdenfors (Université de Lund, Suède), permet d'introduire la notion de similarité entre représentations. Les espaces conceptuels sont dotés d'une structure géométrique et topologique. Ils permettent d'aborder de façon nouvelle diverses questions liées à la formation de concepts, à l'induction et à la sémantique. Ils permettent également de modéliser l'émergence d'un système de significations commun à divers interlocuteurs. Diverses applications ont été proposées à l'intelligence artificielle, à la robotique et au web sémantique. L'exposé présentera les fondements des espaces conceptuels comme modèles géométriques de la cognition et détaillera certaines de leur applications.

Bibliographie :

Gärdenfors, P. Conceptual Spaces : The Geometry of Thought. MIT Press, 2000.
Gärdenfors, P. The geometry of meaning : Semantics based on conceptual spaces. MIT Press, 2014.
Zenker, F. et Gärdenfors, P. Applications of Conceptual Spaces : The case for Geometric Knowledge Representation. Springer, 2015.